Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
L’élaboration du SRCE en Auvergne

Quelles modalités d’association des acteurs de la région ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 décembre 2011 (modifié le 29 mars 2013)

La DREAL et le Conseil régional assurent le pilotage de la démarche.

La mobilisation de chaque acteur de l’Auvergne (élu, représentant du monde socio-économique, associatif, scientifique, etc.) est nécessaire à l’élaboration du schéma régional de cohérence écologique. Elle pourra s’accomplir lors des réunions de consultations et du comité régional « trames verte et bleue ».

Le comité régional « trames verte et bleue »

Le comité régional « trames verte et bleue » est l’instance clé d’élaboration du schéma.
Il constitue un lieu d’informations, d’échanges et de consultation sur tout sujet ayant trait plus généralement à la biodiversité.
En Auvergne, il suivra tout particulièrement son premier grand chantier : le schéma régional de cohérence écologique et il se réunira à chaque phase de son élaboration.

Le comité est constitué de 5 collèges qui rassemblent les collectivités territoriales, l’État, les organismes socio-professionnels et les usagers de la nature, les associations, organismes ou fondations œuvrant pour la préservation de la biodiversité et les gestionnaires d’espaces naturels ainsi que les scientifiques et personnalités qualifiées

Les réunions territoriales et thématiques

En delà du comité « trames verte et bleue », les acteurs des territoires seront largement associés pour partager leurs connaissances et faire émerger ensemble le projet de schéma.
Trois temps de consultation sont prévus à cet effet :

Une consultation dans les 9 régions naturelles autour du diagnostic et des enjeux de préservation des continuités écologiques
Une consultation en ateliers thématiques pour définir la trame verte et bleue régionale
Une consultation au cours d’un séminaire pour établir le plan d’actions du schéma